Exemple de cas traités

casL’enfant désiré.

Cela faisait 7 ans que Marianne ne parvenait pas à avoir d’enfant, Le bilan radiesthésique fait apparaître que le problème se situe au niveau psychologique. MARIE-FRANCOISE se met en état de médiumnité et une information lui parvient sous la forme d’une douleur au bras droit, elle comprend qu’il s’agit là d’une indication symbolique : le bras droit représente la force, la poigne. Marie-Françoise décrypte l’information pour sa cliente qui éclate aussitôt en sanglots.
J’ai compris pourquoi je n’ai pas d’enfant : j’ai peur d’être avec lui aussi dure que ma mère l’a été avec moi. Le conflit intérieur mis à jour, l’émotion libérée, Marianne était enceinte le mois suivant et neuf mois plus tard naquit la petite Amandine.

La spiritualité ou l’aide ?

Marc était en plein dilemme, il ne savait que choisir entre les deux voies qui s’ouvraient à lui : celle de la thérapie et celle de moine. Son désir de vivre une spiritualité forte était vivant en lui depuis très longtemps, rester thérapeute ne comblait plus son attente. A la suite du bilan, c’est un problème généalogique qui se révèle. Le problème d’une arrière-grand-mère se présente. Elle aussi, avait vécu cela et s’était trouvée devant un choix du même type. Elle désirait du plus profond de son être devenir religieuse mais, se trouvant être l’aînée d’une famille nombreuse, elle avait dû rester auprès de ses frères et sœurs pour les élever. Dans l’au-delà elle souffrait encore de ce choix qui était allé contre son aspiration, elle se sentait coupable de ne pas avoir accompli sa spiritualité et ce sentiment la bloquait elle aussi dans son évolution. Un être de lumière apparut à ses côtés et lui dit « Tu as fait exactement ce qu’il fallait faire, ta vraie spiritualité c’était d’être auprès des tiens ! » Puis l’être se tourna vers M.F. et lui dis ; « Dis-lui que c’est pareil pour lui… ». Depuis ce jour, Marc vit pleinement sa spiritualité à travers son métier de thérapeute.

Père et jumeau.

A 30 ans Isabelle voyait sa vie complètement bloquée : Elle était perpétuellement épuisée et rien ne se concrétisait. Elle se sentait mal depuis l’âge de 12 ans, date à laquelle son père était décédé. Le problème qu’elle vivait était dû en fait à son propre père ! En explorant les vies antérieures d’Isabelle, il apparut que son père avait été son frère jumeau. Or, ces jumeaux n’avaient qu’un seul canal énergétique pour deux. La mort n’avait pas brisé le lien qui les unissait et ils échangeaient mutuellement une énergie qui n’était suffisante que pour l’un d’eux seulement. Circuits énergétiques rétablis, quelques jours plus tard, Isabelle vit son père réapparaître en rêve. Il lui disait « Au revoir ! »

Jamais après 18 h.

Geneviève avait un problème qu’elle n’arrivait pas à résoudre il lui fallait arriver chez elle avant 18 h sinon elle ressentait une profonde angoisse. La lecture de l’une de ses vies antérieures montra qu’elle avait été abandonnée à la tombée de la nuit, vers l’âge de 6 ans. Abandon qui avait été lourd de conséquence sur sa vie passée et sur celle-ci. Depuis que les énergies sont rétablies, la source d’angoisse pour Geneviève a disparue. Elle peut rentrer chez elle à n’importe quelle heure.

Vous aimeriez confier vos angoisses à quelqu’un de neutre ?

Contactez moi